Un autre angle d’attaque…

27 septembre 0 Commentaire Catégorie: Non classé

La réunion de parents de ce jeudi 26 septembre n’a laissé personne indifférent à la sortie: frustrations, étonnements, résignations…

Pour y donner suite et peut-être à ceux qui s’initient sur ce terrain de la réforme des rythmes scolaires, des rappels importants sont à dire et sur lesquels nous n’avons peut-être pas assez mis l’accent lors de la réunion ce qui n’a pas permis à chacun de prendre pleinement conscience des rythmes biologiques de l’enfant. Pour ceci, nous vous renvoyons à l’article sur l’intervention de Mme Delvolvé, qui semble être largement repris par tous les partenaires à Ibos comme référence, mais qui est aussi corroborée par d’autres recherches menées par de nombreux chronobiologistes et autres spécialistes de l’enfance.

Il aurait donc peut-être fallu commencer par dire:

1. Que cette réforme nous permet de mettre au cœur du débat les besoins de nos enfants en matière de rythmes (scolaires, mais pas seulement).

Que les recherches montrent que les pics de concentration des enfants (mais nous aussi adultes!), à 11h le matin (lent réveil physiologique avant -corporel et intellectuel; puis rapide « déclin » après 11h), et second pic autour de 15-16h. Les apprentissages devraient donc se greffer autour de ces « pics » afin de leur faire acquérir des connaissances dans les conditions optimum pour eux.

Si vous observez vos enfants actuellement, je doute que vous arriviez à une telle conclusion; plusieurs pistes possibles bien sur, mais le temps et les activités organisés autour de la pause méridienne et avant 15h semblent jouer un rôle crucial dans la capacité ultérieure des enfants à mobiliser leurs capacités.

FOCUS: http://www.education.gouv.fr/cid66696/la-reforme-des-rythmes-a-l-ecole-primaire.html
Une réforme dans l’intérêt des élèves qui correspond aux principales préconisations des scientifiques spécialistes des rythmes de l’enfant

Dans un rapport de janvier 2010, l’Académie nationale de médecine soulignait que la désynchronisation des enfants, c’est-à-dire l’altération du fonctionnement de leur horloge biologique lorsque celle-ci n’est plus en phase avec les facteurs de l’environnement, entraîne fatigue et difficultés d’apprentissage.
Les chronobiologistes Robert Debré, Guy Vermeil, Hubert Montagner, François Testu et leurs collaborateurs ont, quant à eux, dans le cadre de leurs publications, formulé un certain nombre de préconisations, qui ont été largement partagées lors de la concertation pour la refondation de l’École.

Ces préconisations sont les suivantes :

  • revenir à une semaine de quatre jours et demi, avec une priorité au mercredi matin scolarisé, afin de répartir le travail scolaire sur davantage de jours, de diminuer la durée de toutes les journées scolaires et d’éviter la rupture de rythme causée par un mercredi hors temps scolaire, ce type de rupture étant préjudiciable aux apprentissages des enfants ;
  • avoir une approche globale du temps de l’enfant prenant en compte la nature des trois temps qui composent les 24 heures de la journée, à savoir les temps familiaux, les temps scolaires et les temps récréatifs, sociaux, associatifs, sportifs, artistiques, culturels passés en dehors de la famille et de l‘école ;
  • tendre vers un système d’alternance régulière des plages scolaires et des périodes de vacances ; à cet égard, l’alternance dite « 7-2″, c’est-à-dire sept semaines de classe suivies de deux semaines de vacances, fait globalement consensus ;
  • penser l’école comme un lieu de vie et d’éducation, au-delà du lieu essentiel d’instruction qu’elle constitue, pour qu’elle permette à chaque enfant de révéler ses possibilités et ses aspirations grâce à des interactions complémentaires et une écoute mutuelle de l’ensemble des acteurs (enseignants, autres éducateurs, familles, collectivités locales, autres partenaires, notamment associatifs).

2. Ensuite, il aurait peut-être fallu redire ce que la loi impose aux enfants en premier lieu (pour septembre 2014) et que nous devons bien sur prendre en compte soit :

24h par semaine (+ 1h hebdo de ACP=accompagnement personnalisé)

9 demi-journées d’enseignement (soit 4jrs 1/2)

5h30 de cours par jour MAXI

3h30 de cours par demi/journée MAXI

1h30 de pause méridienne MINI

Première « erreur » d’interprétation de la loi: considérer que « enlever 45 min de cours par jour » (pour les mettre le mercredi matin) signifie RACCOURCIR la journée en terme de plage horaire. Vous aurez bien compris que si le pic d’attention est autour de 16h, difficile de raccourcir beaucoup la journée; il s’agit donc par cette réforme des rythmes scolaires, de proposer une autre organisation de la journée afin de s’adapter aux mieux aux rythmes de l’enfant. Si l’on va donc au bout du raisonnement, alors même s’ils finissent à 17h, les enfants de 2014 apprendrons mieux et dans de meilleures conditions.

on peut ainsi lire sur: http://www.education.gouv.fr/cid66696/la-reforme-des-rythmes-a-l-ecole-primaire.html

Il s’agit, avec cette réforme, d’assurer un plus grand respect des rythmes naturels d’apprentissage et de repos de l’enfant, grâce à une meilleure répartition des heures d’enseignement en classe sur la semaine, à un allègement du nombre d’heures d’enseignement par jour et à une programmation des séquences d’enseignement à des moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande.

Ceci n’est possible que si entre midi et 15h (14h45 dans notre scénario à voir sur le compte rendu de la réunion des parents), sont proposées des « activités » d’éveil non excitantes (le sport semble exclu sauf yoga, découverte de la relaxation, étirements, etc…) et qui ne mobilisent pas non plus toute la concentration (l’éveil linguistique ou l’aide aux devoirs ne semblent pas non plus appropriés dans ce sens là). Pour en discuter lors de la prochain rencontre, peut-être pouvons nous voir ce que nos enfants font chez nous/chez nounou/chez les grands-parents etc… les mercredi et samedi après-midis lorsque nous ne les sollicitons pas… A quoi aspirent-ils dans leurs jeux?

 

3- Enfin, les parents d’élèves ont leur place et seront écoutés dans leurs propositions alors restons motivés, pour nos enfants ! Et PROPOSONS !!!

 

 

Liens école-parents

 Hélène Francès

Ecrivez un Commentaire

Commenter Gravatar

Les Moutieres |
Auctionentraidefrancaise |
ADNE : Avenir De Nos Enfants |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | The Benefits Of Utilizing A...
| Asscp
| Best Affiliate Programs